la Cité Internationale des Arts
 
La Cité internationale des arts met en œuvre des programmes auxquels les artistes peuvent participer durant leur résidence: les ateliers portes ouvertes, les expositions dans le Corridor, les concerts Cité et les soirées «Présent&Projet».
La Fondation accueille également des expositions et manifestations organisées par des institutions publiques et privées qui font l’objet de locations d'espaces.
 
 
Le Corridor    
     


Maktoub
Lihi Turjeman

Vernissage le 27 mai 2015 à 20h
Exposition jusqu’au 13 juin 2015
Entrée libre tous les jours, de 12h à 19h

« Maktoub » (en arabe مكتوب) signifie « écrit ». Ce terme véhicule une dimension solidement fataliste, une vision du monde quasiment religieuse et interprétée par la croyance au destin, l’idée que tout est écrit (prédestiné) par l’En Haut. Plutôt que de créer une réalité charnelle, Lihi Turjeman opte pour une réalité pierreuse, exemptée de la mortelle condition humaine. Ainsi, sa peinture semble déambuler au sein d’un territoire « postmortem », presque hors du temps. Dans le Corridor, l’installation de Lihi Turjeman se compose de plusieurs peintures réalisées soit en grattant la surface d’un mur pour y prélever des fragments de peinture que l’artiste réincorpore ensuite à ses compositions sur toile, soit en créant directement sur la toile des murs et statues factices. Cette œuvre est significative d’un processus symboliste, complexe, dépourvu de contexte spécifique mais faite d’icônes réhabilitées.

Lihi Turjeman (1985-) vit et travaille à Tel-Aviv. Elle a étudié à la Bezalel Academy of Art, Jérusalem (MFA). Pendant une année, de 2008 à 2009, elle suit des cours à l’École Nationale Supérieure des Beaux-arts de Paris, notamment dans la classe de Christian Boltanski. Lihi Turjeman est en résidence à la Cité internationale des arts jusqu’en juillet 2015.

Commissariat : Efi Gen

http://lihi-turjeman.com/

   
     
     
Le Corridor & L’Auditorium / Performance-Concert
     

"Nous sommes apparus avec le nuage, nous avons disparu avec le vent"

Une performance de Philippe Baden Powell (composition et piano) & Juliette-Andréa Elie (images)

Vernissage le jeudi 25 juin 2015, à partir de 19h30,
suivi d’un concert à 20h30
Exposition jusqu’au 5 juillet 2015
Entrée libre tous les jours, de 12h à 19h

La plasticienne Juliette-Andréa Elie et le musicien Philippe Baden Powell proposent une performance dans laquelle les deux artistes interviennent de concert pour jouer de l’espace et du temps, pour vivre le paysage, sa naissance, sa transformation et sa disparition.

> Plus d'infos

   
     
     
L’Auditorium / Projection    
     


« Carlos Maza – L’énergie de l’homme libre »
de Frank Cassenti (53 mn)


Mardi 2 Juin 2015 à 19h30
Entrée libre, dans la limite des places disponibles

Dans le cadre de la Semaine de l’Amérique latine et des Caraïbes, la Cité internationale des arts présente «L’énergie de l’homme libre», dédié à Carlos Maza, pianiste et compositeur chilien, et réalisé par Frank Cassenti. Tourné à l’occasion de son dernier projet, l’enregistrement de « 24 préludes Mapuches pour piano solo » et dédié au Peuple Mapuche du Chili - le «Peuple de la terre» - ce documentaire est un voyage musical intimiste à la découverte d’un artiste qui rêve et œuvre à l’édification d’un monde plus juste.

Lui-même indien Mapuche, fils d’un opposant à la junte militaire et longtemps exilé à Cuba, l’œuvre de Carlos Maza croise les musiques traditionnelles de l’Amérique du Sud et des Caraïbes, du jazz ainsi que des acquis du classique et des musiques contemporaines.

En la présence d’Ana Carla Maza, violoncelliste-chanteuse, en résidence à la Cité internationale des arts.

   
     
     
L'Auditorium / Concerts Cité    
     


Lundi 1er juin 2015 à 20h30

Entrée libre

- Katinka Vocke, piano (Allemagne)
- Trio Medici : Vera Lopatina (violon), Olga Kirpicheva (piano), Jeremy Genet (violoncelle)

> Voir le programme

   
     
     
Open Studios    
     


ShuQin Wang
« Yinji », tampons et mémoire
Mercredi 27 mai 2015, de 18h à 22h
Atelier 2216, escalier A

Les œuvres présentées sont des images de la Chine antique, de la dynastie Han, et utilisent la méthode du frottage. ShuQin Wang utilise principalement la ligne, une forme d’expression très importante dans la peinture chinoise, qui a influencé les artistes chinois contemporains.

ShuQin Wang a appris la peinture à l’huile à l’Académie des Beaux-Arts de Luxun, où elle travaille maintenant comme professeur. Elle est membre de l’Association des artistes chinois et membre de l’Association muraliste de Chine.

   
     
     
La Galerie    
     
Dans le cadre de la location de sa Galerie, la Cité internationale des arts accueille :
     


© "Landscape mode"l - Paul L. Harrison

#Visions épigénétiques

Vernissage le 15 mai 2015 de 18h à 22h
Exposition jusqu’au 27 mai 2015
Fermeture les dimanches 17 et 24 mai.
Entrée libre, de 14h à 19h.

L'épigénétique est une discipline nouvelle qui s'interroge sur le destin de nos cellules. La plasticité du vivant est laissée dans cette exposition à la libre interprétation d'artistes contemporains.

Avec : Carole Chebron, Laurent Derobert, Lia Giraud, Paul L. Harrison, Nora Herman, Diana Markozashvili, Marie-Luce Nadal.

L’exposition s’inscrit dans la démarche Art-Science du réseau d’excellence européen EpiGeneSys coordonné par Geneviève Almouzni, directrice du Centre de Recherche de l’Institut Curie et spécialiste de l’épigénétique. Elle est financée par la Commission Européenne.

>> Plus d'infos
 


© Ritsuwo Kanno - "Les Traces du Néant". 2013

Akebono III « Medetaschi »
Exposition franco-japonaise d’estampes
de l’Atelier Outotsu et ses invités.

Vernissage le mardi 2 juin 2015, de 18h à 21h
Exposition jusqu’au 16 juin 2015
Fermeture les dimanches 7 et 14 juin.
Entrée libre, de 14h à 19h

Ritsuwo Kanno, fondateur de l’Atelier Outotsu, a étudié à Paris où il a fréquenté « l’Atelier 17 », célèbre atelier de gravure créé par Stanley William Hayter au 17 rue Campagne-Première. L’atelier attirait des artistes du monde entier et cet univers créatif a profondément marqué R. Kanno. Un an après son retour au Japon, il fonde l’Atelier Outotsu à Nishinomiya qui réunit des artistes graveurs japonais et multiplie les échanges internationaux, notamment avec des artistes graveurs français.
Il s’agit de la troisième édition à la Cité internationale des arts, du projet Akebono « Medetashi » réunissant 16 artistes vivant et travaillant en France et 68 artistes japonais dont la plupart sont membres de l’Atelier Outotsu.

Après sa tenue à Paris, cette exposition sera présentée à la Galerie des Citoyens de la ville de Nishinomiya, en septembre 2015.
www.outotsu.com



 
     
     
Fondation d'utilité publique qui reçoit le soutien de :
Cité Internationale des Arts (résidence d'artistes).18, rue de l'Hôtel de Ville, 75004, Paris.
Tel : (33)1 42 78 71 72 | Fax : (33)1 42 78 40 54 | Email : contact@citedesartsparis.fr
Tous droits réservés.