la Cité Internationale des Arts
 
La Cité internationale des arts met en œuvre des programmes auxquels les artistes peuvent participer durant leur résidence: les ateliers portes ouvertes, les expositions dans le Corridor, les concerts Cité et les soirées «Présent&Projet».
La Fondation accueille également des expositions et manifestations organisées par des institutions publiques et privées qui font l’objet de locations d'espaces.
 
 
Évènement    
     


Soirée Suisse

Lundi 2 février 2015 à 19h
Corridor & Auditorium - Entrée libre

Les artistes suisses en résidence à la Cité des arts vous donnent rendez-vous pour une rencontre et présentation de leurs projets. Au programme, des performances, lectures et une exposition préparées par les artistes : Nicole Biermaier, Alan Bogana, Françoise Caraco, Florian Graf, Linda Herzog, Jeannice Keller, Nils Kohler, Nadja Kilchhofer, Romain Mader, Krista Pfister Kron, Stephan Pfister, Alessandra Respini, Gaël Sapin et Martina-Sofie Wildberger.

   
     
     
L'Auditorium
     


Soirée Poésie et Musique : La Douce Syrie

Lundi 9 février 2015 à 20h30
Auditorium - Entrée libre

Une soirée proposée et réalisée par Najati Tayara avec la participation de Ziad Harb, Bahriya et Aban Daya.

Najati Tayara est écrivain et éditeur syrien, renommé pour ses articles et publications en faveur des droits de l’Homme en Syrie. Il est actuellement résident à la Cité internationale des arts dans le cadre du programme Icorn (International cities of refuge network), qui réunit des villes et régions du monde dédiées à la liberté d’expression. La Ville de Paris est membre du réseau Icorn depuis janvier 2011.
Najati Tayara nous offre une soirée dédiée à son pays natal, autour de textes écrits et mis en musique pendant son séjour à la Cité internationale des arts.

   
     
     
P&P (présent & projet)    
     

Les soirées « Présent & Projet » offrent la possibilité aux artistes en résidence à la Cité internationale des arts, quelle que soit la discipline pratiquée, de présenter un travail achevé ou en cours d’élaboration dans le but d’inciter le public à débattre sur les enjeux et impressions qu’il suscite. Ces soirées s'adaptent aux projets et n’ont pas de récurrence fixe dans le calendrier.

     



TRACES
Promenade ondulatoire-corpusculaire*

Une proposition de Shahrzad Fathi
Les 26 & 27 février 2015. Rendez-vous à 18h
Jardin de la Cité internationale des arts

Dans la mythologie « naturzartoise » **, on raconte qu’une fois par an Hamnaria, être mi-onde, mi-matériel, traversait un village d’artistes pendant une nuit d’hiver.

Le bruit de ses pas légers, glissants et dansants, perturbait la notion de rythme des musiciens du village. Sa voix mi-acoustique, mi-électronique remettait en question la notion de justesse. Son passage créait de drôles de vibrations qui entraient en résonance avec les rêves des artistes endormis.

Il s'amusait à déplacer des objets et des énergies à travers le temps et l’espace. Il reformait, déformait, transformait le réel à sa manière. Ainsi il créait des routes lisses et subtiles entre le réel et l’irréel, entre le réel et l’autrement réel.

Le lendemain, aucun habitant ne se souvenait de ce qui s’était produit, sauf une âme fragile et hésitante. Elle resta perturbée à jamais et oublia l’art pour toujours. Elle commença à créer autre chose; dans la culture « naturzartoise », on appelle cela les «Situations».

Quelques jours après son passage, les curieux sont invités à suivre les traces humides et poisseuses des pas d’Hamnaria et d’aller à la recherche de ses traces, de ses interventions, de ses dégâts. Ces chasseurs de traces finiront la soirée en assistant à la performance de l’âme perturbée.

* En physique moderne, les théories corpusculaires et ondulatoires sont deux visions complémentaires de la lumière.
**mythologie inventée par l’artiste.

   
     
     
Les Open-Studios    
     


Vendredi 30 janvier 2015
Atelier 2010, de 18h à 21h
Entrée Libre

L'intérêt de Virginie Gouband se porte sur les rapports que la photographie entretient avec la lumière. La couleur y est intégrée par transparence, perméabilité, fondus, dans un jeu délicat et poétique qui intègre aussi la dégradation volontaire, la brûlure et l’usure par la lumière. Dans la série des Light Sculptures initiée en 2011, la prise de photographies de filtres de lumière (gélatine de couleur) par un procédé de reproduction d’objet brouillent la perception des objets photographiés, interrogent leur statut d’objet photographique et mettent à mal notre représentation de la réalité. Pour cette occasion, elle fera se rencontrer Light Sculptures et La Pesée, cette dernière ayant été produite par le Palais de Tokyo.
Les Light Sculptures seront présentés sur trois balances de précision, leurs poids variant selon le contenu de l'image.

   
     
     
La Galerie    
     
La Cité internationale des arts - site du Marais gère un espace d’exposition de 525m², constitué de 7 salles lumineuses réparties sur 6 demi-niveaux, situé à l’angle de la rue de l’Hôtel de Ville et de la rue Geoffroy l’Asnier, en face de l’Ile Saint-Louis. Sous condition de location, la Cité internationale des arts y accueille des expositions, des salons ou des foires.
     
     


FÊTE DU GRAPHISME 2015

Expositions : du vendredi 16 janvier au
dimanche 8 février inclus
Galerie - Entrée payante, tous les jours de 10h à 19h

Lancée avec succès, en janvier 2014, la Fête du graphisme est devenue le premier événement d’envergure internationale entièrement dédié aux arts graphiques.

Placée sous le parrainage de la Ville de Paris et du ministère de la Culture et de la Communication, la Fête du Graphisme 2015 sera internationale et investira tout Paris.

A la Cité internationale des arts, seront présentées les trois expositions suivantes dans la Galerie : "We Love books !
A World Tour in Paris", "Underground" et "Utopies et réalités #1 Monographies contextualisées".

>> Plus d'infos
 

Lauréats 2014 de la Fondation Charles Oulmont

Vernissage mardi 17 février 2015 de 18h à 21h
Exposition jusqu’au vendredi 27 février 2015, de 14h à 19h.
Fermé dimanche 22 février.
Galerie - Entrée libre

Fondée en 1982, sous l’égide de la Fondation de France, cette fondation a pour but de soutenir les artistes dans quatre domaines qui étaient chers à Charles Oulmont, lui-même romancier, poète, musicien, amateur d’art et collectionneur. Elle décerne chaque année huit prix, attribués à des lauréats sélectionnés par quatre commissions, Musique, Littérature, Spectacles et Arts plastiques.

L’exposition présente des œuvres de Ioannis E. Malegiannakis et Bernard Ouvrard, artistes plasticiens lauréats 2014, ainsi que des anciens lauréats Marie Felize, Marc Perez, Marc Petit ; Jean-Louis Filoche et Davood Emdadian.

>> Plus d'infos


 
     
     
Fondation d'utilité publique qui reçoit le soutien de :
Cité Internationale des Arts (résidence d'artistes).18, rue de l'Hôtel de Ville, 75004, Paris.
Tel : (33)1 42 78 71 72 | Fax : (33)1 42 78 40 54 | Email : contact@citedesartsparis.fr
Tous droits réservés.